Première de « Les gardiennes du temple », concert documentaire en son immersif 14.4 au CAFI

Bonjour,
Nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie de « Les gardiennes du temple », concert documentaire en son immersif 14.4. Elle aura lieu sur le site du Camp d’Accueil des Français d’Indochine de Sainte-Livrade-sur-Lot (CAFI), le 10 septembre 2022 à 20h30. Le site ouvrira au public à partir de 19h. L’événement est produit par la SMAC Le Florida de Agen, en coproduction avec le Théâtre des Quatre Saisons de Gradignan, avec le soutien de la DRAC et la Région Nouvelle-Aquitaine ainsi que la Mairie de Sainte-Livrade-sur-Lot.
Toutes les informations sur l’événement sont disponibles ici : https://www.le-florida.org/evenement/les-gardiennes-du-temple/
Après une année et demie de travail consacrée à cette création, nous serons ravis de vous accueillir à l’occasion de cette première.
Bonne rentrée,
Benoit Bories

Les gardiennes du temple, une création sonore documentaire et musicale de Aurélien Caillaux et Benoit Bories, coproduction Faïdos Sonore / Les Voix de Traverse / Théâtre des Quatre Saisons / SMAC Le Florida, version concert 14.4 et version stéréo pour la radiodiffusion et le podcast, 2022. Avec le soutien de la DRAC et la Région Nouvelle-Aquitaine, la Mairie de Sainte-Livrade-sur-Lot ainsi que du CNCM-GMEM de Marseille.
Teaser de la création sonore : https://soundcloud.com/user-945903241/les-gardiennes-du-temple-teaser
En 2022, d’anciens résidents du Centre d’Accueil des Français d’Indochine de Sainte-Livrade, créée en 1956, vivent encore sur place. Les descendants des premiers arrivants y ont grandi, se sont construits dans les conditions particulières de ce camp d’internement, chacun suivant sa voie entre tradition familiale et intégration en terre lot-et-garonnaise. Certains sont revenus après un parcours de vie les ayant menés ailleurs. Tous se battent aujourd’hui, chacun à sa manière, pour préserver la mémoire de ce lieu qui les a façonnés. Les gardiennes du temple les suit dans leurs activités quotidiennes, l’entretien des pagodes bouddhistes, la confection de repas traditionnels, tout en retissant l’histoire du camp à travers le fil de leurs souvenirs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s